- Publicité -

La culture et l’art des peuples bantous sont riches et variés. Elles changent par rapport aux populations et aux croyances. A travers ces dernières, c’est l’artisanat qui étend son caractère spacieux et large, c’est le cas de la sculpture. Le style d’art opté est fonction de chaque pays ou région. C’est le cas de la région de l’Ouest Cameroun avec ses hauts plateaux. Là bas, la sculpture de bois par exemple s’étend aussi au niveau des décorations d’objets qui s’opèrent dans l’architecture. Hormis la création des statuettes, des masques, des sièges, des lits ou encore des instruments de musique. L’artisanat via la sculpture porte porte parfois des connotations de rites et de rituels. Ses objets sont des révélateurs de messages.

Résultat de recherche d'images pour "l'artisanat cameroun"

- Publicite -

Au sein de l’Afrique traditionnelle et selon certaines croyances, le monde est doté d’une force vitale puisque pour ces peuples, la nature est liée à l’individu par la religion. Chez les bantous, il existe certes plusieurs types de sociétés qui partagent les similitudes mais certains croyances se différencient. Le mariage est aussi un aspect non négligeable des us et coutumes des peuples bantous. Par le respect desdites coutumes, les femmes se marient traditionnellement en restant vierges. La cérémonie fait la place à la présentation du futur conjoint chez sa future belle famille.

Résultat de recherche d'images pour "le mariage traditionnel chez bassa"

Cela est couramment appelé le « toque à la porte ». Ensuite, place à la dot qui est suivi du mariage traditionnel proprement dit. Les funérailles font également partie des habitudes et des traditions. Des cérémonies qui accompagnent le défunt à sa dernière demeure. Si c’est un notable, chef ou père de famille, une cérémonie est célébrée pour se nouer des liens avec lui.

TNK.

- Publicité -