- Publicité -

La 19 ème édition de ce grand rendez-vous des musiques traditionnelles et africaines a débuté hier à Yaoundé au Club Eneo. Ce festival existe depuis 23 ans et la valorisation des rythmes bantous est encore vive.

L’autre but est aussi de créer l’engouement du public-jeune pour les sonorités, les cadences et les productions locales. Le thème de cette année est : « Musique et tolérance ». La programmation quant à elle, annonce pour les shows du jeudi, vendredi et samedis, des artistes tels que Éboué Chaleur, Majoie Ayi, Richard Amougou, Ledoux Marcelin, Taty Eyong et bien d’autres. Sans oublier des légendes comme Govinal et Nkodo Si Tony. Un prix Découverte est également mis en avant pour détecter les stars du Bikutsi de demain. Le jury chargé de cette détection est composé de Billy Ngoman, François Bingono et Adah Akenji. Ce dernier est représenté par une société de musique qui a promis d’accompagner les lauréats pour la production de leur vidéoclip. Hormis ce prix Découverte, il y’ aura des activités tel l’atelier sur l’autopromotion d’un jeune artiste.

- Publicite -

Résultat de recherche d'images pour "Festi-Bikutsi 2017 les candidats"

Le public pourra bel et bien faire la découverte des articulations annexes : une exposition, des conférences-débats et surtout la mise en avant du projet « Sons et thérapie » c’est-à-dire comment soigner les maux par la musique. Notons donc que la 19 ème édition du Festi-Bikutsi va prendre fin le 25 novembre prochain avec la remise des trophées aux artistes.

TNK.

- Publicité -