- Publicité -

Alors que la Catalogne est invitée à s’exprimer par référendum sur l’indépendance de sa région, le club de football de la ville a condamné les entraves du gouvernement officiel.
C’est sans aucun doute le sujet le plus controversé en Espagne. Un référendum d’autodétermination convoqué par le gouvernement indépendantiste de Catalogne doit se tenir le 1er octobre. Le scrutin est considéré comme illégal par Madrid, et par la cour suprême, qui cherche à empêcher la tenue du vote, malgré les revendications de la rue et des responsables politiques locaux. Ainsi, à la suite de l’arrestation d’une douzaine de membres du gouvernement régional, le FC Barcelone a condamné, dans un communiqué, toute forme d’entrave au « droit à décider » de la Catalogne. Il faut dire que le club est très emblématique de l’identité de la ville et de la région. Le club catalan précise ainsi qu’ « après les faits survenus ces derniers jours, et en particulier aujourd’hui, en lien avec la situation politique de la Catalogne, le FC Barcelone, fidèle à son engagement historique en faveur de la défense du pays, de la démocratie, de la liberté d’expression et du droit à décider, condamne toute action susceptible d’empêcher le plein exercice de ces droits ». Le club ajoute vouloir respecter « la volonté de la majorité du peuple de Catalogne »

Yvan Ango.

- Publicite -
- Publicité -