- Publicité -

La belle victoire du PSG face au Bayern Munich, le festival d’Anthony Martial à Moscou et l’incroyable fin de match entre l’Atletico Madrid et Chelsea.

Le PSG et ses étoiles brillent

- Publicite -L'année scolaire aura du goût

Les joueurs d’Unai Emery avaient à cœur de rectifier le tir après le match nul concédé à Montpellier samedi après-midi. L’entraîneur espagnol alignait son trio merveilleux en attaque : Mbappé-Cavani-Neymar. Ce dernier a d’abord débloqué la situation en se jouant de quatre bavarois pour servir Daniel Alves auteur du premier but.

Résultat de recherche d'images pour "psg vs bayern"

 Cavani a ensuite doublé la mise d’une belle frappe à l’entrée de la surface faisant suite à une passe de Kylian Mbappé qui après la pause a bluffé le Parc des Princes en slalomant dans la défense du Bayern avant de voir Neymar inscrire le troisième but. Paris a impressionné et signé une belle victoire dans le groupe B.

Chelsea renverse l’Atletico

Un coup de poignard de Michy Batshuayi in extremis a permis à Chelsea de battre 2-1 l‘Atletico Madrid pour la grande première en Ligue des champions du nouveau stade des « Colchoneros », renvoyer à une troisième place déjà délicate dans le groupe C.

https://youtu.be/x1zGU1vDGxA

Cela se passait mieux dans l’antique Vicente-Calderon ! Malgré une chaude ambiance au stade Metropolitano, l’Atletico n’est pas parvenu à s’imposer : Antoine Griezmann a ouvert le score contre le cours du jeu sur un penalty (40e) mais Chelsea a égalisé grâce à une tête d’Alvaro Morata après un centre d’Eden Hazard (60e) avant qu’un autre Belge, Michy, ne marque au bout du temps additionnel (90e+4).

Le festival d’Anthony Martial

https://youtu.be/Q8MjZO0x2Q4

Il aura fallu moins de 30 minutes à Anthony Martial pour faire plier à lui seul, ou presque, le CSKA Moscou. L’international français a délivré deux passes décisives à Romeo Lukaku (4′27′) en plus de multiplier les dribbles sur son aile gauche.
Récompensé par un but sur penalty à la 20e minute, l’ancien monégasque a impressionné en première mi-temps avant de confirmer après la pause. Il est à l’origine du quatrième but inscrit par Mkhitaryan. Finalement, Manchester United s’impose 4-1 et a bien évité le piège moscovite.

Yvan Ango.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici