- Publicité -

Esthéticien, coiffeur, cosméticien et relookeur, Dieudonné SENATO fait le bonheur des mannequins et amoureux du beau non seulement sur les T de la Cote d’Ivoire, mais également de la sous-région. Nous l’avons rencontré dans son institut de beauté, bien être et métamorphose a Abidjan 2 Plateaux.

- Publicite -

LDM :  Bonjour Dieudonné et merci de nous accueillir dans ton univers

DS : Merci c’est un plaisir de vous recevoir dans mon institut de Beauté.

LDM :  Comment arrivez-vous dans ce milieu?

DS : C’est un don que j’ai voulu développer après mes études, j’ai fait une formation professionnelle de deux ans ensuite, j’ai fait des stages auprès des grands de la coiffure et de l’esthétique de la cote d’ivoire ainsi que de la sous-région et finalement, je suis revenu m’installer à Abidjan pour mettre à disposition mon savoir et depuis une dizaine d’années LA MAISON DIEUDONNE SENANO existe.

LDM :  Quelles sont les activités que vous avez déjà réalisé ?

DS : Nous avons eu à coacher et à coiffer les miss Côte d’ivoire, Nous avons assisté a plusieurs défilés de mode ( afrik fashion, Fima, Folies de mode à Ouagadougou) et nous avons eu également a coiffeur pour des catalogues de mode.

LDM :  Qu’avez-vous retenu de tout ce temps ?

DS : De tout ce temps j’ai retenu que pour être meilleur, il faut de la patience mais surtout être passionné, Il ne faut pas être a l’affût de l’argent, il faut aimer son travail, lui accorder du temps, être disponible et attentif à l’égard des clients pour pouvoir les satisfaire.

LDM :  Quelles sont vos motivations ?

DS : Ma motivation première c’est la passion du beau. C’est ça qui m’emmène à faire la coiffure, la cosmétique, l’esthétique et le relooking, car pour moi c’est un tout ; une personne ne peut pas se dire belle sans être bien coiffer et bien maquiller et me concernant, mes coiffures vont systématiquement avec le genre de maquillage que je fais. Lorsque je vois une personne, je vois en elle directement ce qu’il faut et ce qu’il ne faut pas ; quel est le plus que je peux lui apporter en soin, relooking ou coiffure pour qu’elle soit deux fois plus belle. Pour moi, je considère qu’il n’y a pas de vilaine personne car l’esthétique est très développée et on peut toujours apporter un plus à l’inesthétique d’une personne.

 

LDM :  Pensez-vous que vous avez assez d’importance pour les évènements de mode ?

DS : Il n’y a pas de défilé de mode sans coiffeur ni maquilleur. C’est vrai que ces personnes sont généralement misent en arrière parce que nous travaillons en cabine mais de nos jours les choses commence à changées car les organisateurs d’évènement mettent en avant les coiffeurs et maquilleurs. Je tiens à dire que ces personnes ne viennent pas aux défilés pour le regarder, non, elles participent au défilé, ça c’est ça notre contribution.

LDM :  Comment se passe le travail de Dieudonné Senato ?

DS : Je fais des formations professionnelles dans le but de mettre mon savoir à disposition de la jeunesse. Depuis toujours, Je travaille avec passion ajouté à ça des nuits de travail ce qui me permet aujourd’hui de réaliser des coiffures spectaculaires en quelques secondes. Je crée des coiffures pour me démarquer, montrer au public de nouvelles choses qu’il n’a pas encore vue, celles qui les accrochent et les captivent et pour ça, il faut beaucoup réfléchir et comme je le dis très souvent, Seul le travail bien fait paye alors aimez votre travail.

 

LDM :  Quels sont vos ambitions ?

DS : Mon ambition est de construire une école de formation professionnelle car ce secteur à besoin de beaucoup de formation. On a des personnes qui partent faire des formations et n’arrivent pas au terme et qui du jour au lendemain se trouvent très actif dans ce domaine ce qui cause des dégâts inimaginables  a l’exemple des maladies. Alors pour y arriver, je conseille a la jeunesse des études, tout en précisant qu’on ne vient pas dans ces domaines si on n’a pas réussi partout. La coiffure tout comme l’esthétique est un métier qui nourrit son homme. Il faut l’aimer, il faut faire une formation et après chercher à en vivre.

LDM : Merci à vous de nous avoir reçu

DS : Merci d’avoir fait le déplacement.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici