- Publicité -

En visite à Ouagadougou, au Burkina Faso, le président de la CAF, Ahmad Ahmad, n’a pas esquivé les questions sur la CAN 2019.Attribuée au Cameroun en 2014 sur la base d’un tournoi à seize équipes en début d’année, la compétition se jouera finalement à vingt-quatre, en été. Une donne modifiée au milieu du gué, et qui ne fait pas les affaires du pays hôte. Le successeur d’Issa Hayatou ne lui laisse d’ailleurs que peu d’espoir. « Même à quatre équipes, le Cameroun n’est pas prêt », a déclaré Ahmad à la presse burkinabè, avant d’annoncer avoir fait appel à un comité d’experts (en hôtellerie, sports, santé, etc.) indépendant (et non-issu de la CAF) pour juger de la capacité du Cameroun à organiser la prochaine édition de la CAN. Une visite d’inspection qui doit avoir lieu du 20 au 28 août prochains.

Yvan Ango.

- Publicite -
- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici